By Elena Torre (Flickr.com) [CC BY-SA 3.0 (CC BY-SA 2.0)], via Wikimedia Commons
By Elena Torre (Flickr.com) [CC BY-SA 3.0 (CC BY-SA 2.0)], via Wikimedia Commons

A consulter en ligne

Robert Doisneau, le révolté du merveilleux

Clementine Deroudille

1h17min04

Au fil de photographies inédites, d’archives vidéo ainsi que d’entretiens avec ses complices de toujours, ROBERT DOISNEAU, LE RÉVOLTÉ DU MERVEILLEUX raconte comment cet enfant des faubourgs est devenu l’un des plus célèbres photographes du monde. De Paris à New York en passant par Tokyo, le documentaire, cadencé par les dessins d’Emmanuel Guibert, donne la parole à ses filles, Annette Doisneau et Francine Deroudille, à quelques-uns de ses amis — la photographe Sabine Weiss, les écrivains Jean-Claude Carrière et Daniel Pennac, la comédienne Sabine Azéma — et à des personnalités ayant écrit sur ses images, de Philippe Delerm à François Morel. Réalisé par sa petite-fille, Clémentine Deroudille, le film dresse le portrait intime de l’homme et de l’artiste, d’un Doisneau inattendu, farouchement déterminé à être un pourvoyeur de bonheur.

Le cas Malaussène (Tome 1) - Ils m'ont menti

Daniel Pennac

"Ma plus jeune sœur Verdun est née toute hurlante dans La Fée Carabine, mon neveu C’Est Un Ange est né orphelin dans La petite marchande de prose, mon fils Monsieur Malaussène est né de deux mères dans le roman qui porte son nom, ma nièce Maracuja est née de deux pères dans Aux fruits de la passion. Les voici adultes dans un monde on ne peut plus explosif, où ça mitraille à tout va, où l’on kidnappe l’affairiste Georges Lapietà, où Police et Justice marchent la main dans la main sans perdre une occasion de se faire des croche-pieds, où la Reine Zabo, éditrice avisée, règne sur un cheptel d’écrivains addicts à la vérité vraie quand tout le monde ment à tout le monde. Tout le monde sauf moi, bien sûr. Moi, pour ne pas changer, je morfle." Benjamin Malaussène.